Sélection de la langue

Recherche

Manifestations cliniques inhabituelles à la suite de l’immunisation contre la COVID-19 au Canada

La prochaine mise à jour de cette page aura lieu le 17 février 2023 à 12h HE

Cette page a été mise à jour le 20 janvier 2023 et elle comprend les données jusqu’au MMM DD, YYYY.

Sur cette page

Ce que vous devez savoir en date du MMM DD, 2021

Comment signaler une manifestation clinique inhabituelle

Si vous éprouvez une manifestation clinique inhabituelle à la suite de l’immunisation avec un vaccin contre la COVID-19 au Canada, veuillez communiquer avec votre fournisseur de soins de santé. Renseignez-vous sur la déclaration des manifestations cliniques inhabituelles.

Déclaration des tendances

Figure 1. déclarations des manifestations cliniques inhabituelles reçues après un vaccins contre la COVID-19 au sein , et doses totales administrées par période de déclaration de 4 semaines, en date du MMM DD, 2021 (n=)

Remarques :
  • Bien que le nombre cumulatif des manifestations cliniques inhabituelles signalées continuent d’augmenter dans le temps, le nombre de doses administrées augmente aussi. En date du , toutes les manifestations cliniques inhabituelles signalées représentaient 0,056 % de toutes les doses administrées.
  • Les zones ombrées représentent une période (retard) où il pourrait y avoir eu des délais dans la réception et le traitement des formulaires de déclaration. Il pourrait également y avoir eu des retards dans la réception des données sur les doses administrées.
  • Veuillez noter qu’en date du 27 juin 2022, cette figure a été ajustée pour refléter les nombres et les taux sur une période de 4 semaines à cause du changement dans la fréquence des rapports.
  • L’information sur les doses administrées par groupe d’âge n’était disponible qu’à compter du 23 avril 2021, pour les personnes de 12 ans et plus, du 27 novembre 2021 pour les enfants de 5 à 11 et du 17 juillet 2022 pour les enfant de moins de 5 ans. Les taux de déclaration des manifestations cliniques inhabituelles et le nombre de doses administrées par groupe d’âge ne sont pas consignés avant cette date.
Figure 1 - Texte descriptif

Nombre de rapports relatifs des manifestations cliniques inhabituelles contre la COVID-19 au sein de toute la population, en date du (n=53 611)

Période de déclaration Rapports sans gravité-toute Rapports graves-toute Nombre cumulatif de rapports sans gravité-toute Nombre cumulatif de rapports graves-toute Nombre cumulatif de doses administrées-toute1 Nombre de doses administrées-toute1 Taux de rapports sans gravité-toute2 Taux de rapports graves-toute2 Taux de rapports-toute2 Rapports sans gravité-18plus Rapports graves-18plus Nombre cumulatif de rapports sans gravité-18plus Nombre cumulatif de rapports-18plus Nombre cumulatif de doses administrées-18plus1 Nombre de doses administrées-18plus1 Taux de rapports sans gravité-18plus2 Taux de rapports graves-18plus2 Taux de rapports-18plus2 Rapports sans gravité-12à17 Rapports graves-12à17 Nombre cumulatif de rapports sans gravité-12à17 Nombre cumulatif de rapports graves-12à17 Nombre cumulatif de doses administrées-12à171 Nombre de doses administrées-12à171 Taux de rapports sans gravité-12à172 Taux de rapports graves-12à172 Taux de rapports-12à172 Rapports sans gravité-5à11 Rapports graves-5à11 Nombre cumulatif de rapports sans gravité-5à11 Nombre cumulatif de rapports graves-5à11 Nombre cumulatif de doses administrées-5à111 Nombre de doses administrées-5à111 Taux de rapports sans gravité-5à112 Taux de rapports graves-5à112 Taux de rapports-5à112 Rapports sans gravité-0à4 Rapports graves-0à4 Nombre cumulatif de rapports sans gravité-0à4 Nombre cumulatif de rapports graves-0à4 Nombre cumulatif de doses administrées-0à41 Nombre de doses administrées-0à41 Taux de rapports sans gravité-0à42 Taux de rapports graves-0à42 Taux de rapports-0à42

1 Les doses administrées utilisées pour le calcul des taux de déclaration ont été ajustées pour tenir compte du délai entre la vaccination et la déclaration.

2 Taux par 100 000 doses administrées

Rapports de déclaration des manifestations cliniques inhabituelles suivant l'immunisation par nom du vaccin

Figure 2: de rapports des manifestations cliniques inhabituelles reçues au sein par nom de vaccin et date du MMM DD, 2021 (n=)

Remarques : Le total inclut des rapports dans lesquels on ne précise pas de quelle dose il s'agit.
Figure 2 - Texte descriptif

Nombres et taux (par 100,000 doses administrées) de rapports des manifestations cliniques inhabituelles reçues par nom de vaccin et nombre de doses au sein de toute la population, en date du MMM DD, 2021 (n=52 405)

Nom du vaccin Nombre de rapports sans gravité-toute2 Nombre de rapports graves-toute2 Nombre de rapports total-toute2 Taux de rapports sans gravité-toute3 Taux de rapports graves-toute3 Taux cumulatif-toute3 Nombre cumulatif de doses administrées-toute Nombre de rapports sans gravité-18plus2 Nombre de rapports graves-18plus2 Nombre de rapports total-18plus2 Taux de rapports sans gravité-18plus3 Taux de rapports graves-18plus3 Taux cumulatif-18plus3 Nombre cumulatif de doses administrées-18plus4 Nombre de rapports sans gravité-12à172 Nombre de rapports graves-12à172 Nombre de rapports total-12à172 Taux de rapports sans gravité-12à173 Taux de rapports graves-12à173 Taux cumulatif-12à173 Nombre cumulatif de doses administrées-12à17 Nombre de rapports sans gravité-5à112 Nombre de rapports graves-5à112 Nombre de rapports total-5à112 Taux de rapports sans gravité-5à113 Taux de rapports graves-5à113 Taux cumulatif-5à113 Nombre cumulatif de doses administrées-5à11

1Inclut des rapports qui ne précisent pas de quelle dose il s’agit.

2Inclut des rapports qui contiennent plusieurs noms de vaccin.

3Par 100,000 doses administrées.

Rapports de déclaration des manifestations cliniques inhabituelles suivant l'immunisation par sexe et groupe d’âge

Différences liées à l’âge

Différences liées au sexe

Figure 3: de rapports des manifestations cliniques inhabituelles reçues par groupe en date du MMM DD, 2021 (n=)

Figure 3 - Texte descriptif

Nombre et taux (par 100 000 doses administrées) de rapports des manifestations cliniques inhabituelles reçues par groupe d’âge et par sexe en date du MMM DD, 2021 (n=)

Groupe d’âge Total Homme Femme Autres Inconnu Nombre de doses administrées par group d’âge Nombre de doses administrées aux hommes Nombre de doses administrées aux femmes Nombre total de doses administrées1 Taux par group d’age Taux chez les hommes2 Taux chez les femmese2 Taux total1,2

1 Les rapports sans indication du sexe ont été retirés en raison du nombre peu élevé.

2 Par 100 000 doses administrées.

Manifestations cliniques inhabituelles les plus couramment signalées suivant l’immunisation

Figure 4: des manifestations cliniques inhabituelles les plus souvent signalées par type de vaccin () en date du MMM DD, 2021 (n= )

Remarques : Veuillez noter qu’un rapport d’effets secondaires représente une personne et qu’il peut contenir plus d’une manifestation clinique inhabituelle.
Figure 4: Texte descriptif

Figure 4: Nombre et taux (par 100 000 doses administrées) des manifestations cliniques inhabituelles les plus souvent signalées, par type de vaccin en date du MMM DD, 2021 (n= )

Effets secondaires les plus souvent signalés1 Nombre d'effets secondaires Comirnaty Pfizer-BioNTech Nombre d'effets secondaires Vaccin bivalent Comirnaty de Pfizer-BioNTech (Original/Omicron BA.4/BA.5) Nombre d'effets secondaires Spikevax Moderna Nombre d'effets secondaires Vaccin bivalent Spikevax de Moderna (Original/Omicron BA.1) Nombre d'effets secondaires Vaccin bivalent Spikevax de Moderna (Original/Omicron BA.4/5) Nombre d'effets secondaires Vaxzevria AstraZeneca/COVISHIELD Nombre d'effets secondaires JCOVDEN de Janssen Nombre d'effets secondaires Nuvaxovid Novavax Nombre d'effets secondaires Non spécifié Total nombre d'effets secondaires Taux d'événements Comirnaty Pfizer-BioNTech (par 100 000 doses administrées) Taux d'événements Vaccin bivalent Comirnaty de Pfizer-BioNTech (Original/Omicron BA.4/BA.5) (par 100 000 doses administrées) Taux d'événements Spikevax Moderna (par 100 000 doses administrées) Taux d'événements Vaccin bivalent Spikevax de Moderna (Original/Omicron BA.1) (par 100 000 doses administrées) Taux d'événements Vaxzevria AstraZeneca/COVISHIELD (par 100 000 doses administrées) Taux d'événements Janssen (par 100 000 doses administrées) Taux total d'événements (par 100 000 doses administrées)

1Inclut les effets secondaires graves et ceux sans gravité.

2Inclut les effets secondaires qui répondent aux critères 1 à 3 de la Brighton Collaboration (en anglais seulement).

Manifestations cliniques d’intérêt particulier, signaux relatifs à la sécurité et décès

Les manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier (MCIIP) sont des évènements médicaux significatifs pré-déterminés qui ont le potentiel d’être causalement associé avec un vaccin. Celles-ci doivent être soigneusement suivies et contrôlées par de nouvelles études plus approfondies. Les manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier peuvent être considérées comme graves ou sans gravité et peuvent inclure:

La liste des manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier ci-dessous tient compte des listes dressées par les groupes d’experts, les fabricants et les organismes de réglementation suivants :

La liste des manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier (MCIIP) change au gré de l’évolution du profil d’innocuité d’un vaccin. Bien que les manifestations cliniques inhabituelles puissent survenir après l’administration d’un vaccin contre la COVID-19, elles ne sont pas nécessairement associées au vaccin. Santé Canada et l’ASPC évaluent les rapports pour déterminer si le vaccin pourrait avoir joué un rôle dans ces événements.

En date du 10 décembre, la MCIIP la plus fréquemment signalé est la myocardite/péricardite (Tableau 1).

Pour harmoniser les pratiques normales de déclaration des MCIIP assorties d’un niveau de certitude diagnostique selon la définition de la Brighton Collaboration (DBC), seuls les MCIIP de niveau de 1 à 3 sont déclarés. Les manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier de niveau 4 selon la BCD (qui ne sont pas accompagnées d’information suffisante pour confirmer un diagnostic) ne sont pas inclus dans le décompte des cas et le calcul des taux. Les MCIIP de niveau 4 (qui ne sont pas accompagnées d’information suffisante pour confirmer un diagnostic) ne sont pas incluses dans le décompte du nombre de rapports et le calcul des taux pour le tableau figurant ci-dessous.

Tableau 1. de rapports (par 100,000 doses administrées) des manifestations cliniques inhabituelles d’intérêt particulier présentant un intérêt particulier signalés par nom de vaccin () en date du (n=).
Catégorie de MCIIP MCIIP Total
Remarques :

1Inclut les effets secondaires qui répondent aux critères de niveau 1 à 3 du niveau de certitude diagnostique de la Brighton Collaboration (en anglais seulement).

2Les vaccins contre la COVID-19 qui sont actuellement autorisés ne peuvent pas causer d’infections parce qu’ils ne contiennent pas de virus vivant. Bien qu’ils soient très efficaces pour prévenir les formes graves de COVID-19 et les décès, aucun vaccin n’est efficace à 100% et des cas de COVID-19 surviendront encore. Pour les vaccins suivant un protocole comportant deux doses, la protection débute 14 jours après la première dose et de 7 à 14 jours après la deuxième dose.

3Lignes directrices de l’OMS sur les MCI liés à la grossesse (en anglais seulement).

Veuillez noter qu'un rapport représente une personne, mais qu’il peut contenir plus d'un événement indésirable.

Signaux relatifs à la sécurité détectés et autres mises à jour

À ce jour, 2 signaux relatifs à la sécurité ont été confirmés : la thrombose avec thrombocytopénie et la myocardite/péricardite. Ces données se fondent sur les manifestations cliniques inhabituelles signalées au Canada durant la campagne de vaccination contre la COVID-19 qui a suivi leur détection à l’étranger. Ces rapports n’impliquent pas une relation de cause à effet entre le vaccin et l’événement indésirable. Santé Canada a mis à jour les monographies du produit respectives afin d’inclure l’information concernant ces manifestations cliniques inhabituelles. Santé Canada et l’ASPC continueront de surveiller ces événements.

Le Syndrome de Guillain-Barré (SGB) n’est plus considéré comme un signal relatif à la sécurité. Lorsque les rapports de certitude diagnostique de niveau 4 de la Brighton Collaboration (qui indiquent une quantité insuffisante d’information pour confirmer un diagnostic) sont exclus afin d’harmoniser les pratiques normales de déclaration, le nombre observé de rapports sur des cas de Syndrome de Guillain-Barré suivant la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca Vaxzevria/COVISHIELD contre la COVID-19 n’est pas plus élevé que ce qui est prévuattendu au sein de la population générale.

Syndrome de thrombose avec thrombocytopénie
Myocardites/péricardites
Décès

Remerciements

La réalisation de rapport ne serait pas possible sans la collaboration de nos partenaires des autorités de santé publique fédérale, provinciales et territoriales, de même que de toutes les personnes qui prennent part à la vaccination au Canada.

Nous tenons aussi à remercier toutes les personnes qui ont pris le temps d’envoyer un rapport d’effet secondaire d’avoir contribué à la sécurité des vaccins au Canada.

Citation suggérée

Agence de la santé publique du Canada. Rapport sur la sécurité de la vaccination contre la COVID-19 au Canada. Ottawa: Agence de la santé publique du Canada; 20 janvier 2023. https://sante-infobase.canada.ca/covid-19/securite-vaccins/

Liens connexes


Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

(N’incluez pas d’information personnelle. Notez que vous ne recevrez aucune réponse.)
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification: