Consommation d'alcool chez les Canadiens

L’alcool est la substance psychoactive la plus utilisée par les Canadiens.1,2 La consommation d’alcool est un facteur de risque important pour la charge mondiale de morbidité, y compris les décès et le développement du cancer.3 La consommation d’alcool est particulièrement préoccupante chez les jeunes, car ceux-ci sont plus exposés aux méfaits de l’alcool.4 En 2017, la charge économique de la consommation d’alcool au Canada était estimée à plus de 16 milliards de dollars, dont 5,4 milliards de dollars ont été consacrés aux soins de santé.5 Les Directives de consommation d’alcool à faible risque (DCAFR) décrivent les meilleures pratiques pour fixer des limites de consommation d'alcool et quand ne pas boire d'alcool afin de réduire le risque des effets liés à l’alcool à court et à long terme chez les Canadiens.6

La page actuelle présente les tendances de la consommation d'alcool chez les Canadiens de 15 ans et plus d'après l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) et l'Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues (ESCCAD). Les tendances de la consommation d'alcool chez les élèves canadiens de la 7e à la 12e année de l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE), auparavant appelée l'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes, sont également présentées.

Graph Icon

Près de la moitié des élèves canadiens de la 7e à la 12e année déclarent avoir consommé de l’alcool au cours de la dernier année (Figure 1)

  • La prévalence de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois chez les élèves de la 7e à la 12e année a progressivement diminué, passant de 61 % en 2006-2007 à 40 % en 2014-2015, mais elle est passée à 44 % en 2016-2017 avant de plafonner en 2018-2019.
    • Une tendance similaire a été observée chez les garçons et les filles ainsi que chez les élèves de la 7e à la 9e année et de la 10e à la 12e année.
  • La prévalence de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois était plus élevée chez les élèves de la 10e à la 12e année, allant de 58 % à 76 % entre 2006-2007 et 2018-2019, contre 20 % à 45 % chez les élèves de la 7e à la 9e année.
    • Plus l’année de scolarité augmente, plus la prévalence de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois augmente. Les élèves de 12e année ont signalé la plus forte prévalence de consommation d’alcool, allant de 67 % à 82 % entre 2006-2007 et 2018-2019.
Figure 1. Prévalence (%) de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada1, de 2006-2007 à 2018-2019

*La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.
1À l’exclusion des territoires
2La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.
3La 4e et la 5e année du secondaire au Québec.
Source : Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) 2006-2007 à 2012-2013; Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.

Figure 1: Texte descriptif
Figure 1. Prévalence (%) de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada1, de 2006-2007 à 2018-2019
2006-2007 2008-2009 2010-2011 2012-2013 2014-2015 2016-2017 2018-2019
Total 61,4 53,0* 45,4* 40,9* 39,5↑ 44,0* 44,1
[58,8-63,9] [50,6-55,4] [43,0-47,8] [38,1-43,7] [36,9-42,1] [42,4-45,6] [40,1-48,2]
Garçons 63,2 54,4* 46,6* 41,4* 39,0 44,2* 43,5↓
[60,6-65,8] [52,0-56,8] [44,1-49,1] [38,7-44,1] [36,2-41,9] [42,3-46,1] [40,2-46,7]
Filles 59,4 51,2* 44,2* 40,4 40,0 43,8* 44,8
[56,3-62,4] [49,0-54,1] [41,4-46,9] [37,5-43,4] [37,5-42,5] [42,0-45,5] [39,5-50,1]
De la 7e à la 9e année2 45,5 ↓ 32,3* 26,7* 21,7* 19,6 23,1* 24,9
[42,7-48,2] [30,3-34,2] [24,9-28,6] [19,6-23,8] [17,1-22,1] [21,9-24,4] [23,2-26,6]
De la 10e à la 12e année3 76,1 72,5↓ 62,8* 59,8 58,3 64,5* ↑ 63,5 ↑
[73,2-79,0] [68,7-76,3] [58,8-66,8] [55,8-63,7] [55,1-61,6] [62,0-67,1] [56,6-70,4]

[Valeurs entre crochets : intervalle de confiance à 95 %]

* Différence statistiquement significative par rapport au cycle précédent (P < 0,05).

1 À l’exclusion des territoires.

2 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.

3 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.

↑ Arrondit au nombre entier supérieur.

↓ Arrondit au nombre entier inférieur.

Source : Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) 2006-2007 à 2012-2013; Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.


Group Icon

Environ un quart des élèves canadiens de la 7e à la 12e année déclarent avoir consommé de l’alcool au cours des 30 derniers jours (Figure 2)

  • La prévalence de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours a continué d’être relativement stable parmi les élèves de la 7e à la 12e année entre 2014-2015 et 2018-2019, allant de 27 % à 28 %.
    • Une tendance similaire a été observée chez les garçons et les filles ainsi que chez les élèves de la 7e à la 9e année et de la 10e à la 12e année.
  • La prévalence de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours était plus élevée chez les élèves de la 10e à la 12e année, allant de 41 % à 42 % entre 2014-2015 et 2018-2019, contre 12 % à 14 % chez les élèves de la 7e à la 9e année.
    • Plus l’année de scolarité augmente, plus la prévalence de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours augmente. Les élèves de 12e année ont signalé la plus forte prévalence de consommation d’alcool, allant de 47 % à 52 % entre 2014-2015 et 2018-2019.
Figure 2 : Prévalence (%) de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada1, de 2014-2015 à 2018-2019

* La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.
1À l’exclusion des territoires.
2La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.
3La 1re à la 3e année du secondaire au Québec
Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.

Figure 2: Texte descriptif
Figure 2 : Prévalence (%) de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada1, de 2014-2015 à 2018-2019
2014-2015 2016-2017 2018-2019
Total 27,7 27,1 27,4
[25,7-29,6] [25,7-28,6] [24,1-30,7]
Garçons 27,4 27,4 27,1
[25,3-29,4] [25,7-29,1] [24,4-29,9]
Filles 28,0 26,8 27,7
[26,0-30,0] [25,3-28,4] [23,3-32,0]
7e à 9e année2 13,5↓ 12,1 13,6
[11,4-15,5] [11,1-13,0] [12,3-15,0]
10e à 12e année3 41,1 42,1 41,4
[38,3-43,9] [39,7-44,5] [35,6-47,3]

Prévalence (%) de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours a été mesurée depuis depuis 2014-2015.

[Valeurs entre crochets : intervalle de confiance à 95 %]

1 À l’exclusion des territoires.

2 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.

3 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec

↑ Arrondit au nombre entier supérieur.

↓ Arrondit au nombre entier inférieur.

Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.


Magnifying Glass Icon

Moins d’élèves canadiens de la 7e à la 12e année déclarent une consommation d’alcool à haut risque qu’il y a dix ans, environ un quart des élèves signalent ce comportement depuis 2014-2015 (Figure 3)

  • La prévalence de la consommation à haut risque au cours des 12 derniers mois chez les élèves de la 7e à la 12e année est passée de 39 % en 2008-2009 à 24 % en 2014-2015 et a continué d’être relativement stable.
    • Une tendance similaire a été observée chez les garçons et les filles ainsi que chez les élèves de la 7e à la 9e année et de la 10e à la 12e année.
  • La prévalence de la consommation à haut risque au cours des 12 derniers mois était plus élevée chez les élèves de la 10e à la 12e année, allant de 38 % à 58 % de 2006-2007 à 2018-2019, contre 8 % à 19 % chez les élèves de la 7e à la 9e année.
    • Plus l’année de scolarité augmente, plus la prévalence de la consommation d’alcool à haut risque au cours des 12 derniers mois augmente. Les élèves de 12e année ont signalé la plus forte prévalence de la consommation, allant de 44 % à 69 % entre 2006-2007 et 2018-2019.
Figure 3. Prévalence (%) de la consommation d’alcool à haut risque au cours des 12 derniers mois1, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada2, de 2006-2007 à 2018-2019

*La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.
¹Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.
²À l’exclusion des territoires.
3La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.
⁴La 1re à la 3e année du secondaire au Québec
Source : Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) 2006-2007 à 2012-2013; Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.

Figure 3: Texte descriptif
Figure 3. Prévalence (%) de la consommation d’alcool à haut risque au cours des 12 derniers mois1, chez les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveaux de scolarité, Canada2, de 2006-2007 à 2018-2019
2006-2007 2008-2009 2010-2011 2012-2013 2014-2015 2016-2017 2018-2019
Total 35,6 39,0* 33,3* 29,2* 23,7* 24,2 23,4
[33,4-37,8] [36,8-41,3] [31,0-35,5] [26,8-31,7] [22,0-25,3] [22,8-25,6] [21,1-25,8]
Garçons 37,9 40,6 35,1* 30,2* 23,7* 25,1 23,8
[35,3-40,4] [38,3-43,0] [33,0-37,2] [27,8-32,7] [21,7-25,7] [23,4-26,7] [21,6-25,9]
Filles 33,2 37,4* 31,4* 28,2 23,6* 23,3 23,1
[30,7-35,7] [34,9-39,8] [28,7-34,1] [25,6-30,7] [22,0-25,2] [21,9-24,7] [20,1-26,2]
7e à 9e année3 19,1 18,9 16,0 12,1* 8,4* 8,4 8,8
17,5-20,7] [17,2-20,5] [14,6-17,4] [10,7-13,5] [7,1-9,8] [7,7-9,1] [8,0-9,6]
10e à 12e année4 52,4 58,1* 49,4* 46,2 38,1* 39,9 38,5↓
[48,9-55,9] [54,4-61,8] [45,6-53,2] [42,3-50,1] [35,6-40,7] [37,4-42,5] [34,1-42,9]

Les questions du sondage sur la consommation d'alcool à risque élevé en 2006-2007 et en 2008-2009 n'étaient pas identiques, ce qui peut contribuer à la différence des résultats.

[Valeurs entre crochets : intervalle de confiance à 95 %]

* Différence statistiquement significative par rapport au cycle précédent (P < 0,05).

1 Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.

2 À l’exclusion des territoires.

3 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.

4 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec

↑ Arrondit au nombre entier supérieur.

↓ Arrondit au nombre entier inférieur.

Source : Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) 2006-2007 à 2012-2013; Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2014-2015 à 2018-2019.


Figure 4. , parmi les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveau de scolarité, Canada1, 2018-2019

Total

Overall Pictogram

Sexe

Male Pictogram

Female Pictogram

Années regroupées2

*La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.
1À l’exclusion des territoires.
2De la 7e à la 9e année (la 1re à la 3e année du secondaire au Québec); de la 10e à la 12e année (la 4e et la 5e année du secondaire au Québec).
3Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.
4Boissons sucrées fortement alcoolisées (7 % d’alcool ou plus), (p. ex., Four Loko, FCKD UP ou Clubtails).
Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2018-2019

Figure 4: Texte descriptif
Figure 4. Consommation d'alcool, parmi les élèves de la 7e à la 12e année*, selon le sexe et les regroupements de niveau de scolarité, Canada
Total Garçons Filles 7e à 9e année2 10e à 12e année3
Âge moyen au moment de la première consommation d’alcool (ans) 13,4 13,3 13,6* 12,1 14,1#
[13,3-13,5] [13,2-13,4] [13,4-13,7] [12,0-12,2] [14,0-14,1]
Âge moyen au moment de la première consommation d’alcool (ans) 44,1 43,5↓ 44,8 24,9 63,5#
[40,1-48,2] [40,2-46,7] [39,5-50,1] [23,2-26,6] [56,6-70,4]
Prévalence de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois (%) 27,4 27,1 27,7 13,6 41,4#
[24,1-30,7] [24,4-29,9] [23,3-32,0] [12,3-15,0] [35,6-47,3]
Prévalence de la consommation d’alcool à haut risque au cours des 12 derniers mois (%)4 23,4 23,8 23,1 8,8 38,5#
[21,1-25,8] [21,6-25,9] [20,1-26,2] [8,0-9,6] [34,1-42,9]
Prévalence de la consommation de boissons sucrées fortement alcoolisées au cours des 12 derniers mois (%)5 19,4 16,4 22,5*↓ 9,2 29,6#
[16,8-22,0] [14,6-18,2] [18,8-26,1] [8,4-10,0] [25,0-34,3]

[Valeurs entre crochets : intervalle de confiance à 95 %]

* Différence statistiquement significative par rapport au cycle précédent (P < 0,05).

# Différence statistiquement significative entre les élèves de la 7e à la 9e année et de la 10e à la 12e année (P<0.05).

1 À l’exclusion des territoires.

2 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec.

3 La 1re à la 3e année du secondaire au Québec

4 Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.

5 Boissons sucrées fortement alcoolisées (7 % d’alcool ou plus), (p. ex., Four Loko, FCKD UP ou Clubtails).

↑ Arrondit au nombre entier supérieur.

↓ Arrondit au nombre entier inférieur.

Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2018-2019


Figure 5: , parmi les élèves de la 7e à la 12e année*, par province, Canada1, 2018-2019

Âge moyen au moment de la première consommation d’alcool (ans) au Canada parmi les élèves de la 7e à la 12e année* était 13,4 ans en 2018-2019.

* La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.
1 À l’exclusion des territoires.
2 Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.
Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2018-2019

Figure 5: Text descriptif
Figure 5. Alcohol use, among grade 7 to 12 students, by province, Canada¹, 2018-2019
Âge moyen au moment de la première consommation d’alcool (ans) Prévalence de la consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois (%) Prévalence de la consommation d’alcool au cours des 30 derniers jours (%) Prévalence de la consommation d’alcool à haut risque au cours des 12 derniers mois² (%)
Canada 13,4 44,1 27,4 23,4
[13,3-13,5] [40,1-48,2] [24,1-30,7] [21,1-25,8]
Terre-Neuve 13,5 47,6 32,2 29,0
[13,4-13,6] [45,5-49,6] [30,2-34,2] [27,5-30,5]
Île-du-Prince-Édouard 13,5 43,0 27,8 27,4
[13,4-13,7] [39,0-46,9] [24,0-31,5] [23,0-31,8]
Nouvelle-Écosse 13,4 41,2 24,7 24,8
[13,3-13,6] [38,5-43,8] [22,1-27,2] [22,7-27,0]
Nouveau-Brunswick 13,5 48,8 31,9 31,2
[13,4-13,6] [46,8-50,8] [29,7-34,2] [29,1-33,2]
Québec3 13,1 53,1 36,0 27,2
[13,0-13,2] [49,7-56,6] [31,7-40,4] [24,6-29,7]
Ontario 13,7 39,4 22,6* 18,6
[13,5-14,0] [30,5-48,4] [15,4-29,9] [13,8-23,5]
Manitoba 13,5 40,7 24,6 23,4
[13,3-13,7] [33,4-48,0] [17,5-31,6] [17,2-29,6]
Saskatchewan 13,1 56,1 36,9 36,8
[12,9-13,2] [52,2-60,0] [33,1-47,7] [34,1-39,6]
Alberta 13,3 38,6 23,1 20,8
[13,1-13,5] [33,9-43,3] [18,4-27,7] [15,8-25,8]
Colombie-Britannique 13,3 50,2 33,1 31,3
[13,1-13,4] [46,9-53,5] [29,3-36,8] [28,1-34,5]

[Valeurs entre crochets : intervalle de confiance à 95 %]

1 À l’exclusion des territoires.

2 Par consommation à risque élevé, on entend cinq boissons alcoolisées ou plus à la même occasion.

3 La 1re à la 5e année du secondaire au Québec.

* Variabilité modérée de l’échantillonnage; interpréter avec prudence.

↑ Arrondit au nombre entier supérieur.

↓ Arrondit au nombre entier inférieur.

Source : Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) 2018-2019


Autres renseignements et documents connexes

Reconnaissance

L’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE), auparavant appelée Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ), est menée par le Centre Propel pour l’impact sur la santé de la population de l’Université de Waterloo au nom de Santé Canada depuis 2004-2005.

Notes sur les données

L’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE), auparavant l’Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ), recueille des renseignements sur la consommation de substances chez les élèves de la 7e à la 12e année (la 1re à la 5e année du secondaire au Québec). L’enquête est menée toutes les deux années scolaires dans les dix provinces canadiennes, excluant les territoires. L’ETJ a été menée pour la première fois en 1994 et a été reprise en 2002; l’ETJ recueille des données biennales depuis 2004-2005. L’ECTADE recueille des données biennales depuis 2014-2015.

Références

Note de bas de page 1

Santé Canada. Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues (ECTAD) : sommaire des résultats pour 2017. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/enquete-canadienne-tabac-alcool-et-drogues/sommaire-2017.html

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer

Note de bas de page 2

Santé Canada. Résumé des résultats de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves 2018-2019. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/enquete-canadienne-tabac-alcool-et-drogues-eleves/2018-2019-sommaire.html

Retour à la référence de la note de bas de page 2 referrer

Note de bas de page 3

Collaborateurs à l’étude GBD 2016 Alcohol. Alcohol use and burden for 195 countries and territories, 1990-2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016 Lancet 2018 Sep 22; 392(10152):1015-1035.

Retour à la référence de la note de bas de page 3 referrer

Note de bas de page 4

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. Les jeunes et l’alcool. 2014; Accessible à : https://www.ccsa.ca/fr/les-jeunes-et-lalcool-resume-lie-aux-dcafr.

Retour à la référence de la note de bas de page 4 referrer

Note de bas de page 5

Groupe de travail sur les coûts et les méfaits de l’usage de substances au Canada. (2020). Coûts et méfaits de l’usage de substances au Canada – 2015-2017. (Préparé par L’institut canadien de recherche sur l'usage de substances et le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances) Ottawa (Ontario) : Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances.

Retour à la référence de la note de bas de page 5 referrer

Note de bas de page 6

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. Directive de consommation d’alcool à faible risque du Canada [dépliant] 2018. https://ccsa.ca/sites/default/files/2020-07/2012-Canada-Low-Risk-Alcohol-Drinking-Guidelines-Brochure-fr_0.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 6 referrer

Date de modification :