Sélection de la langue

Recherche

Lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC AIM) — Données sur la surveillance canadienne de 2021

Le lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC AIM) est un cancer du système immunitaire susceptible de se développer près d’un implant mammaire.

Les informations sur le LAGC AIM continuent d’évoluer. Pour obtenir plus d’information sur le LAGC AIM, veuillez consulter la page « Implants mammaires : risques » de Santé Canada.


Comprendre le Blogue de données

Ces données visent à informer les Canadiens du nombre de cas de LAGC AIM qui ont été signalés à Santé Canada. Ces données ne peuvent pas être utilisées pour déterminer le risque d'une personne de développer un LAGC AIM. Puisque l'état de santé et les circonstances personnelles de chaque personne sont différents, les préoccupations concernant le LAGC AIM devraient être discutées avec prestataire de soins de santé.


Surveillance canadienne du LAGC AIM

  • Étant donné le nombre croissant de cas dans le monde, la surveillance canadienne du LAGC AIM vise à suivre les cas confirmés et soupçonnés de LAGC AIM au Canada.
  • Les cas de LAGC AIM peuvent être signalés directement à Santé Canada au moyen du Formulaire de déclaration lié aux instruments médicaux à l'intention des consommateurs par les particuliers et/ou leurs prestataire de soins de santé. Les cas sont également signalés par le fabricant et l'importateur d'implants mammaires, ainsi que par les hôpitaux, qui ont des obligations de déclaration.
  • Par conséquent, des rapports sont reçus des fabricants et des importateurs, des prestataires de soins de santé, des hôpitaux et des particuliers. Ces rapports sont examinés par Santé Canada afin d'identifier les rapports en double et de classer les cas à l'aide des critères décrits ci-dessous.
  • La surveillance sera assurée jusqu’à ce qu’une tendance à la régression de LAGC AIM soit observée au Canada à la suite d’une surveillance d’au moins neuf (9) ans. La surveillance sera maintenue au moins jusqu’en 2030.
  • Les données présentées ici seront mises à jour annuellement.

Identification des cas

Cas confirmés*

  • Les personnes qui ont eu ou ont présentement des implants mammaires, ET
  • Confirmations des biomarqueurs de LAGC AIM, et/ou
  • Un rapport d’un prestataire de soins de santé indiquant un diagnostic ou un traitement de LAGC AIM

*Des résultats de pathologie sont nécessaires pour diagnostiquer correctement le LAGC AIM. En reconnaissance des critères de diagnostic bien établis, si un cas est soumis par un médecin indiquant un diagnostic ou un traitement pour le LAGC AIM, la preuve des résultats pathologiques n'est pas requise pour être inclus comme un cas confirmé.

Cas soupçonnés

  • Les personnes qui ont eu ou ont présentement des implants mammaires, ET
  • Marquage incomplet du LAGC AIM, et/ou
  • Indication d’un prestataire de soins de santé du cas soupçonné de LAGC AIM

Exclusions

  • Rapports soumis à Santé Canada provenant de sources tertiaires; médias sociaux, articles de journaux et de revues scientifiques, etc.

Estimation de la surveillance canadienne du LAGC AIM de 2021

  • Selon les données disponibles, on estime qu’il y a présentement 64 cas confirmés et 25 cas soupçonnés de LAGC AIM au Canada.
  • Santé Canada est au courant de 3 décès qui ont été attribués directement ou indirectement au LAGC AIM.

Figure 1 : Répartition annuelle des cas confirmés et soupçonnés de LAGC AIMNote en bas de page 1

Figure 1 - Texte descriptif
Répartition annuelle des cas confirmés et soupçonnés de LAGC AIMNote en bas de page 1
Année Cas confirmés Cas soupçonnés
Avant 2014 9 2
2014 2 2
2015 6 1
2016 6 1
2017 9 2
2018 5 3
2019 16 4
2020 10 4
2021 1 6

Figure 2 : Répartition des cas de LAGC AIM (confirmés et soupçonnés) selon la surface de l’implant

Figure 2 - Texte descriptif
Répartition des cas de LAGC AIM (confirmés et soupçonnés) selon la surface de l’implant
Surface Nombre de cas
Macrotexturés 64
Microtexturés 2
LissesNote en bas de page 2 1
Inconnu 22

Figure 3 : Représentation des cas de LAGC AIM avec séromeNote en bas de page 3 (confirmés et soupçonnés)

Figure 3 - Texte descriptif
Représentation des cas de LAGC AIM avec séromeNote en bas de page 3 (confirmés et soupçonnés)
Avec sérome Nombre de cas
Non 23
Oui 44
Inconnu 22

Limites des données

  • Ces résultats s’appuient sur les données soumises à Santé Canada avant le 30 septembre 2021. Les données nouvelles ou révisées soumises après cette date seront prises en compte dans les futures mises à jour.
  • La conscientisation limitée des médecins et des individus avant le rappel d’implants mammaires Biocell d’Allergan en 2019 a pu causer une sous-déclaration des cas présentés avant cette date.
  • Certaines données soumises à Santé Canada peuvent être incomplètes et/ou ne peuvent pas être vérifiées.
  • En raison de la multiplicité des fournisseurs de données, il est possible que des duplicatas non identifiés soient inclus.
  • La sous-déclaration à Santé Canada peut entraîner des incidents de LAGC AIM plus nombreux que ce qui est reflété dans cet ensemble de données.

Remarques concernant les données


Date de modification: